Force est de constater que le transport de marchandises contribue fortement à la pollution des villes françaises. Depuis quelque temps heureusement, des solutions plus écolos ont été trouvées. Certaines sont déjà en vigueur dans la capitale française.

Nouveaux modes de transports sur route

Plusieurs spécialistes français du transport de marchandises ont renouvelé leur parc automobile. Tel est le cas de Transports TENDRON, qui propose depuis quelque temps une livraison de petits colis à l’aide de vélos tricycles, de chariots électriques ou de péniches dans la région parisienne. Cette entreprise met également à la disposition de ses clients urbains des véhicules fonctionnant à l’électricité ou au gaz naturel véhicule (GNV). Elle fait donc partie actuellement des contributeurs à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans Paris et ses environs.

1CD_3190

Approvisionnement avec les modes de transports alternatifs à la route

En 2012, le centre d’analyse stratégique a émis au gouvernement français plusieurs propositions de transport routier de marchandises écolo. Parmi celles-ci, on peut citer le développement du concept de livraison des marchandises par la voie ferrée. Il faut en effet le savoir, un train de 17 wagons de marchandises approvisionne déjà plus de 90 magasins parisiens 5 fois par semaine depuis 2007. Le même système a également permis de réduire de 50% les émissions de gaz polluants.

Le CAS souhaite également que le gouvernement encourage le recours aux transports par voie maritime ou fluviale. A titre de rappel, depuis 2012, plus de 80 magasins alimentaires optent pour cette solution dans la capitale française.  

Share this post


Les commentaires sont fermés.